Hello,

The government announced today that residents residing in retirement homes such as the Manoir de Casson be allowed out without supervision. However, many decisions that are being announced are being called back… as a case in point, they`ve just announced that the date of school openings has been pushed back from May 18th to May 25th. We believe that the decision to “open the gates” is premature and is putting your lives at risk and have decided to maintain the status quo until at least Monday so that we can see what transpires over the weekend.

Because the truth is that Montreal is the epicenter of this pandemic in Canada and while most of the country is flattening the curve, our cases keep increasing. Unlike most other residences in the province, we have managed to keep our dining room open throughout this pandemic and have even started adding activities. The only reason we’ve been able to do so is because we have no cases of COVID. However, once a single resident leaves the building without supervision or controls in place, there is the potential for that resident to inadvertently bring the virus into our community. As a result, we will have no choice but to close the dining room, stop all activities and no longer allow residents to congregate anywhere in the residence, including the lobby and the balcony on the second floor.

You must decide as a community and it must be unanimous. Choose to be able to leave the residence at will and be confined to your apartments when in the residence or wait a little longer and keep living in a safe, albeit restricted, community.

Kira McGee, General Manager

Bonjour,

Le gouvernement a annoncé aujourd’hui que les résidents qui habitent dans des résidences pour personnes agées comme le Manoir de Casson peuvent sortir sans surveillance. Cependant, de nombreuses décisions qui sont annoncées sont vite rappelées … à titre d’exemple, ils viennent d’annoncer que la date de l’ouverture des écoles a été repoussée du 18 au 25 mai. Nous pensons que la décision d’ouvrir les portes est prématurée et met votre vie en danger et nous avons décidé de maintenir le statu quo jusqu’à au moins lundi afin que nous puissions voir ce qui se passe au cours du week-end.

Parce que la vérité est que Montréal est l’épicentre de cette pandémie au Canada et alors que la majeure partie du pays aplatit la courbe, nos cas continuent d’augmenter. Contrairement à la plupart des autres résidences de la province, nous avons réussi à garder notre salle à manger ouverte tout au long de cette pandémie et nous avons même commencé à ajouter des activités. La seule raison pour laquelle nous avons pu le faire est parce que nous n’avons aucun cas de COVID. Cependant, une fois qu’un seul résident quitte le bâtiment sans surveillance ni contrôle en place, il est possible que ce résident introduise par inadvertance le virus dans notre communauté. Par conséquent, nous n’aurons d’autre choix que de fermer la salle à manger, d’arrêter toutes les activités et de ne plus permettre aux résidents de se rassembler n’importe où dans la résidence, y compris le rez de chaussée et le balcon au deuxième étage.

Vous devez décider en tant que communauté et cela doit être unanime. Choisissez de pouvoir quitter la résidence à volonté et d’être confiné dans vos appartements lorsque vous êtes dans la résidence ou attendez un peu plus longtemps et continuez à vivre dans une communauté sécuritaire, quoique restreinte.

Kira McGee, Directrice générale